9. févr., 2018

Est-il trop tard pour trouver une place, après maintes recherches aucun résultat. Ou il est trop tôt

On entend souvent qu’après le mois de décembre, janvier, février et au de-là il est trop tard pour trouver une place d’apprentissage.

Ma réponse : non, il n’est pas trop tard. La seule réalité est qu’il y a moins de place.

La solution : consulter constamment les sites Internet orientation.ch, yousty.ch, jobup.ch, journaux, … car certains entreprises, magasins, garages, … mettent tardivement leur annonce. Ils me disent on n’a pas trouvé le temps alors on ne le fait que maintenant. D’autres, attendent que leur apprenti actuel réussisse à obtenir leur CFC ou AFP pour qu’une place se libère et ils ne peuvent le savoir qu’en mai ou juin. Raison de l’annonce tardive.    Vous devez aussi aller directement sur les sites des entreprises car certaines d’entre elles comme eta.ch, rolex.ch, manor.ch, coop.ch, poste.ch ou interdiscount.ch préfèrent mettre leurs annonces sur leur propre site.

On a réussi aussi avec les jeunes à motiver des patrons qui ne voulaient plus prendre d’apprentis, qui n’ont jamais pris d’apprentis et d’autres qui pensaient en prendre qu’un seul. Donc, on trouve des solutions mais il vous faut montre notre motivation sans faille en postulant, en se présentant directement dans l’entreprise, lors d’entretien et lors du stage.

Soyez vous-même, honnête, motivez, dynamique et sûr de votre choix. N’oubliez pas un stagiaire doit observer, questionner et se mettre en action, c’est-à-dire essayer pour être sûr que le métier lui convient.

Il n’est jamais trop tard … mais il est peut-être tôt.

Votre jeune ne sait pas quel métier choisir ou faire ?

Tous ses stages se déroulent péniblement ?

Il ne va jamais jusqu’au bout et arrêt après 1 ou 2 jours ?

Il n’a jamais de bonne réponse à ses postulations ?

Il change constamment d’idée ?

Est-ce parce que votre jeune n’est pas encore prêt à faire un apprentissage ?

Interrogez cette possibilité. Ne forcez pas votre jeune à faire un apprentissage si c’est le cas. Inscrivez-le en APP, 10ème - quel que soit le nom après la 11H - recherchez un préapprentissage plutôt (2 jours d’école et 3 jours de formation.)

Ces alternatives peuvent lui permettre de prendre de la maturité et être sûr par la suite de faire le bon choix. Patience.

J’ai aussi connu des jeunes qui ont travaillés durant une année et plus en faisant de petits boulots ou comme temporaire et à 19 ans, 20 ans et plus, ils ont décidé au vu des difficultés (trouver un travail, être payé convenablement, sans reconnaissance, …) de faire un apprentissage et nous avons réussi à trouver une place. Il n’y a pas d’âge pour se former.   

L’Avenir de votre jeune n’est pas un jeu, il ne doit pas être forcé car vous allez le sentiment que les autres jeunes parviennent à leur objectif mais pas le vôtre. L’Avenir de votre jeune se réalisera à son rythme. Certains arrivent en haut de la montagne, à la plage, dans le lieu de leur rêve en prenant le chemin direct et d’autres par de multiples voies mais en fin de compte tout le monde possède une formation.