17. sept., 2017

J'aurai pu être raciste

J’aurai pu être raciste*

J’aurai pu être raciste car c’est moi qui aurai dû avoir ce travail

J’aurai pu être raciste car j’aurai dû avoir la dernière baguette de pain à la boulangerie

J’aurai pu être raciste car mon enfant aurait dû avoir la dernière place au cinéma

J’aurai pu être raciste car j’aurai dû avoir la dernière place de concert

J’aurai pu être raciste car je n’ai pu avoir la dernière chemise dans le magasin

J’aurai pu être raciste car j’aurai dû avoir cet appartement

J’aurai pu être raciste car mon fils aurait dû avoir la place de stage

J’aurai pu être raciste car …

J’aurai pu continuer longtemps. Alors, pourquoi je ne le suis pas, raciste ?

Il a été décidé qu’il devait vivre ici. Il est là avec moi, avec nous donc il est avec nous, il n’est plus un autre.

Depuis, sans lui on n’est plus nous.

Et si on n’était que Nous ? On ne l’ait plus depuis la route de la soie, créée au 3ème siècle avec J.-C. Les premières échanges commerciaux se faisaient déjà entre plusieurs continents. Aujourd’hui, pour être Nous on en devrait plus boire de vin italien, français ou argentin. On ne devrait plus manger de paella, de couscous, de naine. On ne devrait plus épicer nos aliments avec du curry, du safran ou du piment de Chili. On ne devrait plus conduire de voiture coréen, japonaise, américain. En termes de musique, le hip-hop devrait être interdit, comme le jazz.

Tout devrait être construit ou produit ici. On ne devrait plus rien savoir d’ailleurs et s’enfermer. Fini banane, Iphone ou Cadillac. Pourrait-on vivre ainsi ?

Tout être humaine de ce jour est multiculturel :

-        Vêtement fabriqué en Chine

-        Chaussures coréennes

-        Nourriture espagnole, arabe, italienne, chinoise, Moyen-Orient,

-        Voiture allemande, japonaise ou coréenne

-        Vacances mondiales

-        Jouets fabriqués en Chine

-        Jeux vidéo japonais

-        Films américains

-        Meubles suédois

-        Café et thé italien, chinois, du continent africain

Donc, on partage aujourd’hui. On se mélange. On s’enrichit constamment.

Un Monsieur originaire du continent africain me racontait avoir fait des études en agriculture en Russie dans les années 1980. Il était devenu ami avec un ukrainien. Il est allé visiter le pays de son ami et là, dans le village tout le monde à voulu le voir car personne n’avait vu une personne du continent africain. Où il allait on le suivait. Les gens sont même sortis de l’église avant la fin du surtout pour le voir, lui parler et surtout le toucher. C’était une expérience, une richesse pour eux.

La citation de Martin Luther King doit nous donner à tous de réfléchir au monde que l’on souhaite.

 *J'emploie le mot raciste à tord mais c'est celui qu'on emploie le plus employé. En employant ce mot on considére alors que les races existes alors que nous savons scientifiquement que cela ets faux. On devrait dire discrimination car elle multiple : couleur de peau, rondeur, taille, genre, langue, région, mon de de famille, ...