4. juin, 2016

Interprétation : 3 exemples et les solutions

 

Tout d'abord donnons la définition de ce verbe interpréter :

 

Définition du Larousse :

 

  • Action d'interpréter, d'expliquer un texte, de
    lui donner un sens ; énoncé donnant cette explication.

  • Action d'attribuer un sens symbolique ou
    allégorique à quelque chose : L'interprétation d'un songe.

  • Action ou manière d'interpréter un fait ou un
    comportement ; signification qu'on lui donne : Quelle
    interprétation donnez-vous à cette volte-face ?

  • Action ou manière d'exprimer, de jouer une pièce,
    un rôle, de représenter une œuvre : Le
    texte est beau, mais l'interprétation est médiocre.

  • Acte par lequel un exécutant, un groupe
    d'exécutants, ou leur chef, rend sensible au public ce qui n'existe qu'à l'état
    virtuel dans la partition écrite.

  • Psychanalyse
    Intervention du psychanalyste
    qui consiste à restituer à l'analysant, dans une dimension symbolique, le sens
    latent du matériel qu'il fournit au cours des séances et, par là même, à le
    mettre en présence de son désir inconscient.


    En savoir plus sur http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/interpr%C3%A9tation/43811#DXkoEU1CQIthZ1SW.99

     

    1 - Interprétation des maux au travail

    Au travail, en stage ou en apprentissage on dit de vous que vous n’êtes pas motivé, pas intéressé par le métier, que vous faites la « gueule », que vous n’êtes pas sympathique…

    Alors, que ces derniers temps vous avez appris une mauvaise nouvelle, que vous êtes malade, que votre enfant n’est pas bien, ou que vous êtes très timide simplement …

    Si vous ne communiquer pas votre état d’âme, votre colère, vos sentiments, vos maux et bien d’autres le feront à votre place et malheureusement de manière négative.

    Communiquer alors oralement ou par écrit, mais communiquer car sinon vous risquez d’y perdre votre place.

    Alors, quand vous voyez un collègue qui n’a pas l’air motivé, repensez à mon écrit.

     

    2 - Interprétation du CV

    Les jeunes et moins jeunes que j'ai rencontré dans mon travail de coach étaient préoccupés car ils avaient des périodes de vides dans leurs CV. Ils me demandaient comment pourvoir expliquer à un patron qu’elles n’ont pas travaillés durant cette période. Elles avaient peur que cela soit mal interprété.

    Effectivement, certaines personnes n’avaient rien fait du tout, de vraies vacances.

    Toutefois, les autres n’avaient rien entrepris aussi mais différemment. C’est-à-dire certaines personnes pensent n’avoir rien entamé après un licenciement, en étant au chômage, ou pour un jeune après avoir essayé plusieurs stages et n’ayant pas trouvé sa voie.

    Non, elles n’ont pas rien fait.

    Elles ont pris le temps de reprendre confiance, d’être sûr de choisir le bon métier, de se donner le temps de changer de voie, de se préparer à réussir leur carrière en s’informant. Tout ce temps est nécessaire pour notre bien-être au travail, pour construire une carrière solide et durable.

    A vous de l’expliquer maintenant dans votre lettre de motivation et/ou lors de vos entretiens afin que cela ne soit pas mal interpréter.

     

    3 – Interprétation du doute lors du choix de l’apprentissage

    Les jeunes doutent et c’est normal à cet âge et même quand on est plus âgé. Le doute permet de réfléchir, d’essayer, de prendre des informations. Il est donc nécessaire, mais il a ses limites et il faut se décider à un moment donné.

    Le doute est parfois mal interprété : fainéant, sans ambition, aucune motivation, … alors que comme on vient de le voir, il permet de prendre de bonnes décisions.

    Certains jeunes, ils ne sont pas nombreux, font stages sur stages pour trouver leur voie. Ils mettront plusieurs mois pour trouver ce qui leurs convient. Mais jusque-là, les stages s’accumulent et le CV fait 2 pages.

    Les employeurs en recevant ce CV se poseront la question suivante : « Mais va-t-il tenir et restera-t-il en apprentissage chez nous pendant toute la formation ? Il a accumulé beaucoup de stages, sait-t-il ce qu’il veut ?

    Un jeune que j’ai connu en tant que coach, me disait : « J’avais ma place d’apprentissage, mais quand le responsable des apprentis me demanda si j’étais sûr de vouloir cette formation car mon CV comportait plusieurs stages dans différents métiers. Alors, cela m’a complétement bloqué et je n’ai pas su répondre. Je n’ai pas eu la place. »

    Un autre jeune : « Je voulais être chauffeur poids-lourds. J’aime voyager, rencontrer des personnes et apporter un service qui rend heureux les gens. J’avais trouvé une place, mais quand l’employeur m’a demandé de citer des marques de camions. Je n’ai pas su répondre et je n’ai pas été pris. J’étais motivé pour ce métier, mais à cause de cette question, il a interprété ma réponse comme si j’avais pas d’intérêt pour ce métier.»

     

    La réponse que le jeune aurait pu donner : « Oui, vous avez raison, je ne connais pas les marques de camions, mais pour moi c’est pas la marque qui est importante. C’est plutôt apporter un service, être organiser, donner satisfaction et faire de long trajet. Permettez-moi de faire un stage et vous ne serez pas déçu. »

     

    J’ai pu dans mon travail retrouver des places d’apprentissage à des jeunes qui avaient été virés de leurs place d’apprentissage. Comment ? En leurs apprenant à être explicite. Il faut apprendre aux jeunes, et moins jeunes, à expliquer, à argumenter car on a tous de bonnes raisons d’agir d’une manière ou une autre.

     

    Au sujet des CV sur deux pages ou plus, deux solutions :

 

  • Ecrire un CV par métier

  • Ecrire un CV avec tous les stages mais expliquer les raisons de tant d’expérience dans la lettre de motivation

    Pour les personnes licenciées : être explicite dans la lettre de motivation et ne rien caché, parler des raisons, de votre prise de conscience et de vos résolutions, de votre motivation à vouloir poursuivre. Et je dois vous dire, tous les patrons se connaissent donc tôt ou tard ils seront pourquoi vous avez été licencié. Alors, il faut mieux que cela vienne de vous. L’honnête paye toujours.

     

    Conclusion

    Ne laissez personne interpréter donner une réponse, une explication à votre place car sinon comme vous savez les médisances font prendre place et cela peut gâcher l’ambiance de travail, votre rapport aux autres et jusqu’à perdre votre travail.

 

Savas Sêngul

le 04-06-2016